Menu de navigation
Le Danemark : mais où sont les Vikings ?

Le Danemark :

mais où sont les Vikings ?

  • Auteur: Gaël et Ronan
  • Date: 4 Avr, 2017
  • Categorie:

Nos premiers pas au Danemark se font à Helsingor, où le ferry nous dépose après moins d’une heure de traversée. Ayant aperçu les fortifications du château de Kronborg, posté sur la côte, nous nous empressons d’avaler notre déjeuner sur les quais sous un soleil radieux pour pouvoir entamer la visite.

La magistrale porte flanquée de ses deux statues nous donne accès à la cour, bien vide en l’absence de sa fontaine centrale, volée puis perdue par les Suédois lors des conflits entre les deux pays. Seule une maquette permet d’imaginer l’importance qu’elle devait donner à la cour à l’époque! Nous pénétrons donc rapidement dans l’aile nord, où la statue de la reine Sophie en robe de mariage nous accueille.

Cette partie du château abritait les logis royaux, où il exerçait son pouvoir autant dans la chancellerie que dans sa propre chambre. Cette puissance s’exprime notamment au travers des scènes des nombreuses tapisseries occupant une part importante des murs, agrémentant des pièces parfois peu meublées.

De toutes ses pièces, nous retiendrons particulièrement la Salle de Danse, pour son immensité, et la chapelle, pour l’incroyable qualité des décorations en bois. Une rapide ascension sur la Tour aux Canons nous permettra également d’apprécier la forme de couronne qui a été donnée aux fortifications.

L’autre système de défense sont les Casemates, dédale de galeries sombres qui parcourent les sous-sols du château. Nous y ferons la connaissance d’Ogier le Danois, qui confirme notre entrée en terres Vikings. La sortie débouche en dehors du château, nous amenant à découvrir le vieux centre-ville d’Helsingor et ses maisons à colombages.

Un second château nous attend dès le lendemain : celui de Frederiksborg, beaucoup moins protégé mais bien plus richement décoré. Cette fois, la fontaine de Neptune trône dans la cour principale, séparant la partie plus ancienne construite par Frederic II du château de son fils Christian IV.

A l’inverse du château de Kronborg, les pièces, toujours aussi nombreuses, sont plutôt surchargées, depuis que le fondateur des bières Carlsberg a décidé d’en faire un musée national. Nous passons donc l’après-midi à admirer 500 ans de peintures et autres objets d’art danois.

Là encore, ce sont la Salle de Bal et la chapelle qui ont retenu notre attention, ainsi que les décorations en stuc du plafond de la Salle à Manger des officiants. Toutes trois sont remarquables par leur décoration et le prestige des matériaux utilisés, et il est amusant de chercher le nom de personnes célèbres sur les écus des ordres de l’éléphant et du drapeau danois accrochés dans la chapelle.

De la Salle des Audiences, autre pièce remarquable cette fois par sa blancheur, on peut apercevoir les broderies du jardin à la française, dont la promenade en son sein conclura notre visite.

Le Danemark démarre fort, nous offrant deux splendides châteaux d’époques proches dont les visites se complètent bien, les fortifications de Kronborg ayant joué un rôle défensif dans cette zone stratégique, et la profusion de symboles de puissance de Frederiksborg ayant assis le pouvoir royal. Avec une telle entrée en matière, nous attendons avec impatience de découvrir Copenhague.

Scroll Up