Menu de navigation
Cardiff : last capitale du Royaume-Uni

Cardiff : last capitale du Royaume-Uni

  • Auteur: Gaël et Ronan
  • Date: 12 Août, 2016
  • Categorie:

Une heureuse rencontre nous fait changer notre trajet vers Cardiff : la découverte du Brecon Canal nous permet de rejoindre la capitale en évitant les dernières montagnes, au prix d’un détour de 30 kilomètres.


Ce canal a ouvert en 1796 et permettait d’acheminer à Newport le charbon, le fer et le calcaire extrait des carrières que nous avions aperçues lors de notre traversée des montagnes galloises. Il est aujourd’hui un agréable chemin ombragé utilisé principalement par de nombreuses péniches dont l’aspect élancé de la coque nous a surpris. Le déclin industriel du pays explique la reconversion de ces embarcations dans le transport des plaisanciers, ainsi que l’abandon des fours à chaux en bord de canal dont la vision nous a rappelés ceux de Bruz.

Cette puissance industrielle reste visible dès l’entrée de Cardiff. La traversée de ces immenses zones d’activité aux usines démesurées offre une première image particulière de la capitale. Le centre-ville est très hétéroclite, où se côtoient dans un même espace quartier d’affaire, historique et sportif. Pour accentuer cette mixité, la ville accueillait le jour de notre visite un important congrès de témoins de Jehovah. Les bâtiments sont connectés entre eux par de multiples arcades, sorte de passages couverts d’une verrière. C’est dans l’une d’elle que nous dégusterons des spécialités typiquement galloises. Lors de leurs traversées, nous avons apprécié la découverte du marché couvert, sa proximité avec le Millenium Stadium, lui-même voisin du château dont nous ignorions l’existence.

Celui-ci résume bien le passé de la ville, le vieux donjon date des invasions normandes au XIème siècle. De nombreuses modifications ont eu lieu par la suite, dont les plus remarquables ont été à l’initiative de la famille Bute au XVIIIè et XIXème siècle. On leur doit la tour de l’Horloge, le château victorien, la découverte des anciennes ruines romaines et la restauration des remparts abritant des galeries. Celles-ci serviront d’abris durant la Seconde Guerre Mondiale. Le contraste entre le château fort et le château victorien est saisissant. Le luxe des décorations à thème des différentes pièces des appartements du château est immanquable et mérite donc de prêter attention aux horaires de fermeture précoce de cette partie du site.

Nous finissons notre soirée en déambulant dans les parcs près de la mairie de Cardiff. L’Alexandra Garden est un jardin soigné aux massifs de fleurs colorés, tandis que le Bute Park est un grand espace arboré privatisé à l’occasion pour la Gay Pride. Le lendemain, nous continuons dans le même esprit avec la visite à Newport du Tredegar Park, réputé pour sa bâtisse du XVIIème siècle détenue pendant 500 ans par une famille galloise puissante et aujourd’hui utilisée à de nombreuse reprise pour le tournage de films et séries. Pour finir, nous nous promenons dans le Belle Vue Park, aménagé à flanc de colline et offrant un superbe panorama sur la ville de Newport d’où nous apercevons un pont transbordeur attirant notre curiosité.


Nous quittons la ville en passant au pied de ce pont, que nous ne pourrons emprunter pour traverser la rivière Usk, faute d’avoir trouvé assez rapidement l’accès dans le dédale que sont les quartiers populaires de Newport. Nous longeons l’estuaire de la Severn pour nous rendre en Angleterre, nous remémorant la belle découverte qu’a été la visite du Pays de Galles. Ce pays culturellement proche de la Bretagne nous a offert une alternance de paysages montagneux et côtier à couper le souffle, une capitale à taille humaine réservant de belles surprises, de grands espaces habités seulement par les moutons, et le Snowdonia Park, parc naturel gigantesque incontournable lors d’une visite du Pays de Galles.

Scroll Up