Menu de navigation
Bristol : retour en Angleterre

Bristol : retour en Angleterre

  • Auteur: Gaël et Ronan
  • Date: 14 Août, 2016
  • Categorie:

Nous contemplons le coucher de soleil pendant de la traversée du Severn Bridge marquant la frontière entre le Pays de Galles et l’Angleterre. Pour mieux apprécier la vue, nous traversons la chaussée et rencontrons Garry, étudiant indien à Londres qui roule vers l’Ecosse et  profite comme nous du panorama. Il propose de se joindre à nous, rassuré de ne pas être seul pour expérimenter sa première nuit en camping sauvage.

 


 

Nous nous quittons après avoir partagé le petit-déjeuner, lui en direction du Pays de Galles, et nous vers Bristol. Après avoir suivi assidument la piste cyclable dans les méandres des quartiers résidentiels, nous pique-niquons au pied d’un arbre centenaire dans le Durdham Down Park. Intrigué par l’architecture d’un bâtiment au loin, nous apprendrons en nous approchant qu’il s’agit d’un château d’eau.

En descendant vers le centre-ville, on découvre que le quartier que nous pensons résidentiel est en réalité une multitude de bâtiments universitaires. Nous nous arrêtons donc pour profiter à pied de l’architecture du Fort Royal, de la Grammar School et pénétrons dans l’Art Gallery. Nous y admirons une exposition sur l’art mexicain ancien en couleur, la porcelaine de Bristol, l’art français au XIXème, l’Egypte antique, et l’évolution de la faune et flore dans la région.

 

Le centre-ville est organisé autour de la rivière Avon, où notre tour des quais nous fait découvrir un aspect plus contemporain de la ville, tout en conservant d’anciennes constructions. Nous passons devant les nombreux restaurants qui ont trouvé leur place lors de la reconversion des docks, l’aquarium, la cathédrale, le College Green devant la mairie, l’amphithéâtre, et nous traversons le Pero’s Bridge pour rejoindre le Queen’s Square avant de terminer par le Castle Park. La faim nous tiraillant, nous testons la chaîne de restauration « Takataka » que nous avait vanté Garry.


Nous reprenons les vélos, après de nombreuses visites condensées sur une journée bien remplie. La ville mêle différentes ambiances,  moins universitaire que nous ne l’imaginions, mais dont le dynamisme nous a agréablement surpris, à l’instar de ce rond-point alternatif où une activité underground a pris possession de son centre.

 

Scroll Up