Menu de navigation
Autour du Limfjorden

Autour du Limfjorden

  • Auteur: Gaël et Ronan
  • Date: 29 Avr, 2017
  • Categorie:

La centaine de kilomètres qui séparent Aarhus du Limfjorden nous offrent peu de paysages de campagne incroyables, d’autant plus que nous avons les yeux plissés par cet usant vent de face typiquement danois devenu désormais familier. C’est donc pour rejoindre au plus vite Viborg que nous pédalons sur la très empruntée route 26.

Notre entrée dans la ville se fait en longeant le lac Sonderso, dont l’aménagement fort réussi embelli par un brillant soleil matinal justifie sa popularité. Pour notre part, le banc ombragé par le clocher de l’église Sortebrodre sera désigné pour être le lieu du déjeuner. Repus, nous tentons en vain d’y pénétrer, et nous rendons plus vite que prévu à la cathédrale de Viborg. Cette fois, nous pouvons contempler les sublimes fresques peintes par Joakim Skovgaard qui décorent l’intégralité de l’intérieur de l’édifice. Le reste du centre-ville ne nous subjuguera pas autant, malgré l’idée originale des parapluies colorés suspendus dans la rue commerçante.

Après une petite erreur d’orientation, nous finissons par quitter la ville, en nous éloignant temporairement des grands axes, avec l’envie de rejoindre le Parc National Thy. Pour y parvenir, nous traversons la ville de Skive où nous apercevons enfin le Limfjorden, puis Mors, la plus grande des îles formée par ce fjord, grâce aux deux ponts qui la connectent d’est en ouest. Les paysages agricoles évoluent ainsi progressivement vers de jolis paysages maritimes, que nous apprécions particulièrement au campement de Nykobing.

L’apparition de la bruyère, des sapins et des dunes de sable du Parc qui borde la côte est aussi improbable que la couleur du ciel de ce début de soirée. Cette zone, baptisée Cold Hawaï, est bien connue des surfeurs, des compétitions internationales s’y déroulent même à la belle saison. Nous ne verrons que peu de courageux en ce mois d’avril ! La beauté de cet endroit naturel nous servira de cadre pour fêter nos un an sur les routes.

Les vidéos terminées, nous nous dirigeons vers Aalborg en passant par le Tommerby fjord, qui malgré son nom est bien un lac. Il abrite une riche réserve ornithologique où de nombreux postes d’observation équipés de jumelles sont accessibles à tous. Un dernier coucher de soleil sur le Limfjorden précédera notre visite du site funéraire viking de Lindholm Hoje.

Les quelques 800 pierres tombales protégées pendant plusieurs siècles par le sable ont été mises à nues au XIXème siècle et se dressent aujourd’hui au sommet d’une colline. 

Il est possible de se promener librement au milieu de ces sépultures, guidés par les explications sur les différentes dispositions des pierres et sur la vie qui a régné sur ce lieu à l’époque. L’exposition des nombreux objets trouvés lors des fouilles au sein du musée tout proche complète parfaitement l’histoire du site. Cette dernière plongée chez les Vikings marque la fin de notre parcours au Danemark, il ne nous reste plus désormais qu’à rejoindre le port d’Hirtsals afin d’embarquer vers la Norvège.

La culture et l’histoire Viking imprègne l’ensemble du territoire de ce petit pays, tandis que le choix de Roskilde puis de Copenhague comme capitale a fait du Sjaelland le cœur du royaume danois. Nous avons pu admirer les bâtiments emblématiques de cette époque, que sont la cathédrale de Roskilde et les châteaux de Kronborg et Frederiksborg. On ne peut non plus passer à côté des multiples reconstitutions de villages danois du XIXème siècle, notamment à Odense et Aarhus, illustrant la vie à l’époque de son célèbre poète et conteur Hans Christian Andersen. Du Danemark d’aujourd’hui, nous garderons l’image d’un pays plat et fortement venteux, en attestent les très nombreuses éoliennes et les drapeaux flottant dans les jardins qui brisent par leurs verticalités la ligne d’horizon.

Scroll Up