Menu de navigation

Les aventuriers

Qui sommes-nous?

 

Gaël

26 ans

Roux (si si!)

 

Ronan

26 ans

Défenseur du territoire et de l’environnement à l’ONU

Breton de surcroît

Que faisions-nous?

Gaël:

Après mon baccalauréat, j’ai fait un an de préparation aux concours d’école de masso kinésithérapie et j’ai intégré l’année suivante l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Rennes, dont j’ai obtenu le diplôme en juin 2011.

Après avoir travaillé pendant un an dans la région Lilloise, je me suis installé à Nantes, dans un cabinet que j’ai quitté en mars 2016 pour préparer ce voyage. J’ai également suivi des études d’économie à Nantes (que je n’ai pas terminées!) en parallèle de mon activité.

Ronan:

J’ai suivi 6 années d’étude d’ingénieur en Paysage à l’Agrocampus Ouest d’Angers (INHP) dont une en tant qu’architecte paysagiste à la Hochschule Weihenstephan-Triesdorf en Bavière et mes 2 dernières années en alternance dans une agence d’urbanisme Beauceronne.

J’ai ensuite complété ma formation par un master en maîtrise d’ouvrage urbaine et immobilière à Rennes durant lequel j’ai effectué un stage d’un an à Rennes Métropole sur la question des loisirs en espace agricole et naturel. A mes heures perdues, j’ai également été caissier dans une grande surface le week-end pour financer cette aventure.

Qu'aimons nous?

Gaël:

Le vélo (heureusement) !! Mais pas seulement… Concernant  le sport, je joue au tennis depuis l’âge de 5 ans, et j’ai fait du handball pendant quelques années également.

Je suis également un grand fan de jeux de société, passion envahissante mais difficilement transportable sur le vélo (seul un jeu de carte, des dés et un Agricola compact vont nous accompagner dans les sacoches).

La lecture est aussi un de mes passe-temps, autant  pour le plaisir (thriller, science-fiction principalement)  que par envie d’apprendre. Je me suis donc acheté une liseuse pour le voyage.

Ronan:

J’aime bien sûr la cuisine de ma maman mais pas que… il y a aussi ma famille, mes copains, mes chiens… Je suis aussi pongiste depuis mon enfance et ai longtemps pratiqué un instrument de musique. (Cela se perd si vite) Pendant mes études j’ai découvert le rugby, j’y ai pris du plaisir et quelques beaux tampons aussi. J’aime surtout passer du temps avec mes amis pour discuter politique, écologie ou sociologie ou les 3 à la fois, de préférence autour d’une table, autant pour manger que pour cuisiner. Trêve de bavardages car « si vivre c’est agir, alors s’engager c’est construire sa vie. » (PPDA)

Pourquoi partons-nous ?

 

Nous partons pour prendre le temps, découvrir autre chose et faire le point. Prendre simplement le temps de la réflexion sur le sens que nous voulons donner à notre projet de vie afin de voir si nous sommes capable de nous adapter au système tel qu’on le connaît aujourd’hui ou si nous devons mettre le notre en place. En bref, nous éloigner d’un mode de vie, qui aujourd’hui ne nous convient pas, en rencontrer d’autres et confronter celui en accord avec nos principes et auquel nous aspirons, avec la réalité. Tout en ayant, il faut l’avouer, le moyen, grâce à nos diplômes, d’y retourner. Vivre n’est-il pas qu’une affaire de choix ?

Pourquoi ensemble?

Parce qu’on se connaît depuis longtemps. Nous avons partagé la même classe pour la première fois en CE1 ! Après s’être perdu de vue quelques années, nous nous sommes retrouvés au lycée, sous la forme d’un groupe de huit copains qui arrivent encore aujourd’hui à se supporter les uns les autres. C’est d’ailleurs à ce moment là que commencent les barbecues, les sorties VTT au Boël, les parties de palet (plus ou moins compétitives), les réveillons au ski, et bien sûr les vacances à vélo (le tour de Bretagne est toujours en cours..)

Parce qu’on partage la même vision du voyage mais également une même vision du mode de vie que nous envisageons, et la même critique d’une société dans laquelle nous ne nous retrouvons pas. Pendant plusieurs années, nous avons tous les deux évoqué des envies de voyage, de vélo, sans que cela ne puisse aboutir.

Parce que les études finies, l’idée d’un voyage à vélo a pu se concrétiser. Nous avons alors monté petit à petit ce projet. Le faire ensemble est apparu comme une évidence, mais nous cherchons toujours à intégrer d’autres copains ou futurs rencontres (Dam? On a une tente 3 places…) qui se retrouvent  dans l’esprit de ce projet.  Alors n’hésitez-plus!

Scroll Up